Au département, pour un plan stratégique et ambitieux sur le cœur de ses responsabilités, la solidarité.

imagesLeMans7Intervention de Gilles Leproust Maire d’Allonnes, Conseiller Départemental Conseil Départemental du 23 janvier 2017 Concernant le projet stratégique et le Débat d’Orientation Budgétaire 2017 (DOB) Et notamment sur sa principale compétence : la solidarité

  • 10 ans après la mort de l’Abbé Pierre 53 ans après son appel de février 54 « mes amis, aidez-moi, une femme vient de mourir gelée cette nuit à 3 heures ».
  • 32 ans après la création des Restos du Cœur La 1ère année : 5000 bénévoles distribuent 8,5 millions de repas En 2016 : 132 millions de repas distribués, 926.000 personnes accueillies, 71.000 bénévoles
  •   Il y a quelques jours « coup de gueule du Secours Populaire Français » qui annonçait jusqu’à 50 % d’augmentation des bénéficiaires et qui alertait sur le « public » nouveau accueilli : les travailleurs précaires, les jeunes, les personnes âgées, les déboutés du droit d’asile.
  • Appel 115 bloqué
  • Les dotations aux collectivités baissent, entraînant des diminutions de financement aux diverses associations et des remises en cause des services publics locaux si utiles aux habitants.
  • Les pauvres, les assistés, comme disent certains, sont montrés du doigt, suspectés de fraude !Je trouve scandaleux et inacceptable le dernier paragraphe de la page 21 du projet stratégique présenté ce jour en séance du Conseil : « Enfin, il est aussi essentiel de veiller à ce que le RSA soit bien versé à celles et ceux qui en ont vraiment besoin. La fraude fiscale doit être combattue et ses auteurs poursuivis car elle mine les fondements de notre pacte social. Notre volonté est que chaque euro aille à ceux qui en ont réellement besoin. »
    Et pendant ce temps :
  • 40 milliards pour le CICE pour soi-disant créer des emplois, avec le résultat que nous constatons tous
  • Les actionnaires du CAC 40 ont vu leurs dividendes à nouveau s’envoler
  • 80 milliards d’évasion fiscale
  • Et je pourrai continuer…

Continuer la lecture

Publié dans En bref | Commentaires fermés sur Au département, pour un plan stratégique et ambitieux sur le cœur de ses responsabilités, la solidarité.

DANS UNE DYNAMIQUE COLLECTIVE ET RASSEMBLEUSE

janvier 2017 n°2-1

 

janvier 2017 n°2-2

Publié dans Actualité locale, Actualité nationale | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur DANS UNE DYNAMIQUE COLLECTIVE ET RASSEMBLEUSE

CONSTRUIRE L’ESPOIR EN COMMUN

journal-janvier-2017-2-1

 

 

journal-janvier-2017-2-2

Publié dans Actualité locale, Actualité nationale | Marqué avec | Commentaires fermés sur CONSTRUIRE L’ESPOIR EN COMMUN

Fermer Nos Bureaux De Poste ? Faut Être Timbré !

161130-let-a-jcb-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

161130-let-a-jcb-1

Publié dans Actualité locale, Actualité nationale, En bref | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Fermer Nos Bureaux De Poste ? Faut Être Timbré !

Il est possible de sauver le Bureau de Poste de la Cité des Pins et de faire ré-ouvrir les autres !

renault_kangoo_la_poste_-_flickr_-_joost_j-_bakker_ijmuidenCommuniqué de la section pcf du Mans – 12 Nov 2016 :

Retour à la démocratie, à la force citoyenne pour défendre les services publics !

La convention de la ville portant réduction de la présence postale peut être enfin abrogée !

Le Sénateur-maire vient de dénoncer sa signature : cela ne suffit pas, il faut répondre à la colère et l’incompréhension de la population, et que le Conseil municipal se prononce en respectant les légitimes exigences des habitants concernés…

« Ils veulent nous casser tous nos services de proximité … ! »

« …vraiment inadmissible… » « Non et non … »

La colère et un exceptionnel attachement à de vrais services publics s’expriment publiquement !

Sinon comment expliquer qu’après tant de pétitions, les habitants de la Cité des Pins, et autour continuent à exiger le maintien de NOS bureaux de poste. Sur le marché, samedi nous avons recueilli 370 nouvelles signatures en deux heures…L’incompréhension est totale : en particulier, celle de savoir que la convention portant suppression de bureaux a été signée par le Sénateur-maire de la ville !

La force de la protestation populaire a permis ce premier recul d’un report de fermeture de quelques mois – seulement, pour la Cité des Pins et second recul celui du Sénateur-maire ! Jean-Claude Boulard, en effet,  vient de dénoncer sa propre signature sur la convention liant la ville et la direction de la poste.

C’est très inquiétant de constater comment les intérêts de la population peuvent être bradés avec tant de désinvolture. Cette triste comédie doit cesser. Comment comprendre que des élu-e-s appartenant à la même majorité gouvernementale soient loin de la population pour défendre ses intérêts ? C’est simple : Sénateur-maire, députée de la circonscription votent à Paris l’austérité budgétaire qui affecte prioritairement les services publics et maintenant ils commencent à reconnaître les dégâts et se sentent obligés de protester publiquement et à formuler quelques exigences comme pour le manque de subvention en direction des quartiers particulièrement affectés par le chômage…

La colère et la réprobation de la population sont d’une grande efficacité quand elles sont aussi manifestes ! C’est un véritable encouragement à ne pas lâcher sur ces priorités aux services publics de proximité, s’opposer à leur dépeçage. Ce qui prime, c’est de d’entendre, de respecter les paroles citoyennes – nos actions solidaires et de rencontres avec la population vont dans ce sens !

Dernière information : une délégation conduite par C Counil auprès du directeur de la Poste ce 9 novembre a donné lieu à des échanges plus encourageants. Le dernier mot doit rester à la population, à cette exigence de maintien et de développement de services publics !

Il est possible de sauver le bureau de la Cité des Pins et de faire ré-ouvrir les autres !

Saïda Safir, secrétaire de section,

Pour la section Pcf du Mans 78 Av Jean Jaurès

Publié dans Actualité locale, Actualité nationale | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Il est possible de sauver le Bureau de Poste de la Cité des Pins et de faire ré-ouvrir les autres !

Ici, les riches sont choyés

Ici, les  riches sont  choyés

Ouest France reprend une phrase du Président de la Mans Métropole se satisfaisant que de nouvelles Halles peuvent attirer  les : « habitants avec un fort pouvoir d’achat, amateurs d’authenticité et de proximité… ». (Ces mêmes habitants qui regardent avec indifférence la désaffection continue des commerces du centre ville)

Qu’il nous soit permis d’avoir encore le réflexe de penser combien l’élitisme est prégnant…en des lieux qui doivent penser à un accès démocratique aux services – donc pour tous – aux meilleurs choix s’agissant de produits fruits et légumes venant d’une filière bio…

Impossible de ne pas relever combien certains sont plus choyés que d’autres. Alors, les moins nantis, les périphériques n’auraient pas droit à une telle attention ?

Bien sûr, les commerçants le savent, ce créneau peut se développer… Du coup le départ du Fenouil  – qui ne peut pas être qualifié de commerce de proximité – et sa venue à la Visitation devrait interroger les élu-e-s. Le résultat s’avère dommageable pour les quartiers Sud du Mans.

Au prochain conseil de métropole gageons que  cette discrimination sera réparée !

H.Herin

Publié dans Actualité locale | Commentaires fermés sur Ici, les riches sont choyés

CE QUE DEMANDE LE PEUPLE !

161018-flyer-emission-ce-que-demande-le-peuple

Publié dans Actualité locale, Actualité nationale | Commentaires fermés sur CE QUE DEMANDE LE PEUPLE !

Présentation du Centre de santé aux membres des Conseils de quartier le 4 Oct 2016

masanteUne vraie attente confrontée à la réalité d’une politique publique de santé dévastée !

 Réunion un peu difficile car un autre sujet a été ajouté (déménagement de la mairie annexe de Pontlieue). Le public présent est manifestement plus intéressé par la mise en place du Centre de santé. (la salle Plantagenet est comble)

Présentation rapide de Catherine Brûlé-Delahaye – l’adjointe en charge du dossier.

Ce qui est surprenant, c’est qu’aucune projection n’a pu nous donner une visualisation des lieux, nous aurions aimé avoir des plans, un projet de calendrier… Cependant, les questions ont été très nombreuses, preuve que les attentes sont grandes, et aussi des inquiétudes. ..

Beaucoup d’interventions, donc, certaines sont parfois mal comprises ou jugées ridicules…

C’est souvent injuste, car notre système de santé si malmené subit sans cesse de nouvelles régressions. Il n’y a donc pas de questions idiotes.

L’ouverture probable est pour fin 2017. Même s’il a tardé l’avis généralement exprimé est que c’est un beau projet…. En effet, pour une ville de 143 000 habitants, le nombre de médecins n’est que de 110, la désertification médicale est une réalité dans certains quartiers. Il est rappelé que le concept a fait ses preuves dans de nombreuses municipalités. Continuer la lecture

Publié dans Actualité locale, Actualité nationale | Marqué avec | Commentaires fermés sur Présentation du Centre de santé aux membres des Conseils de quartier le 4 Oct 2016

L’appel : FAIRE FRONT COMMUN EN 2017, un appel à la raison

14222169_1788602994691674_3710203181598221497_nEn 2017 faisons Front commun

Front Commun précise que « France Insoumise ne représente qu’une partie des forces disponibles

Cela n’appelle donc pas un ralliement, mais de manière plus constructive de « réussir à rassembler toutes les forces disponibles pour une alternative politique, pluraliste, démocratique.

Ce qui suppose donc une construction collective pour une candidature de large rassemblement ».

Pour lire l’appel :

En 2017, faisons Front commun

Publié dans Actualité locale, Actualité nationale | Marqué avec , | Commentaires fermés sur L’appel : FAIRE FRONT COMMUN EN 2017, un appel à la raison

CONSEIL MUNICIPAL DU 22 Septembre 2016, Ou l’art de l’esquive

conseil municipalCONSEIL MUNICIPAL DU 22 Septembre 2016, Ou l’art de l’esquive

C’est même incroyable ! Au point de ressentir le malaise des élu-e-s dans ce débat sur la Solidarité.

Certes, à travers des exemples de situations sociales si injustement  dégradées sont bien pointés les obstacles  pour l’accès au RSA de tous les allocataires potentiels.

Le maire insiste : il a pris soin de relire la délibération, le débat ne saurait être politique, il est pour l’apaisement…

Si bien que nous ne saurons rien de l’évolution des demandes d’aides, quelles classes d’âge elle affecte.

Comment le budget évolue en fonction d’une indéniable augmentation des situations de précarité.

On devra se contenter  qu’avec ce chiffre de 17 M d’Euros….

C’est regrettable d’avoir à l’écrire ainsi : c’est un élu LR qui donnera une image plus  précise de la situation :

Au budget départemental Le RSA c’est 67 M. d’euros

4800 demandes sont instruites  3200 sont admises et 1600 rejetéesContinuer la lecture

Publié dans Actualité locale | Marqué avec , | Commentaires fermés sur CONSEIL MUNICIPAL DU 22 Septembre 2016, Ou l’art de l’esquive

RENNES : Samedi 24 septembre après-midi, EN MARCHE POUR LA PAIX

2887454848Pour exprimer notre volonté de vivre en paix dans un monde de Solidarité, de Justice, de Fraternité :

http://www.pcf-lemans.fr/blog/wp-content/uploads/2016/09/160920-72-marche-paix.pdf

Publié dans Actualité locale, Actualité nationale, En bref | Marqué avec | Commentaires fermés sur RENNES : Samedi 24 septembre après-midi, EN MARCHE POUR LA PAIX

Dimanche à Jaurès

Dimanche à Jaurès !

Temps mitigé, certes, mais de belles rencontres sous notre chapiteau devant la fédé.

Belle présence militante et féminine…Nous savions que nous ne  ferions pas des miracles en matière de commerce, Mais d’une certaine façon si, car on a eu de chaleureuses rencontres autour du questionnaire : Que demande le peuple !

Oui le peuple en a gros sur le cœur, il sait quoi proposer pour un meilleur avenir  et n’est pas non plus indifférent à l’avenir du parti communiste français. Nous n’avons cessé d’échanger, et très longuement. Des élus sont passés, ont glissé quelques mots : le Maire, le binôme des conseillers départementaux du secteur (groupe socialiste). Situation troublante, bien sûr.

Nous ne sommes pas là pour escamoter les débats et le plus important, c’est bien sûr ces contacts pour rendre la parole citoyenne, faire reculer le rejet de l’action politique dans ce contexte où chacun-e ressent les terribles reculs de nos conditions de travail et de vie. Nous vivons avec Hollande, après Sarkozy, une régression sociale sans précédent, et un appauvrissement programmé de la société ici, dans notre pays et dans toute l’Europe…

Autour de 75 réponses à analyser ! Une cinquantaine de résumés est proposée à votre lecture : un vivier de propositions sans langue de bois ; au contraire, c’est un appel à notre attention militante d’être encore plus au contact de la population, de mieux mesurer des attentes de justice sociale notamment.

Preuve qu’il y a de l’espace pour permettre aux citoyens/nes de s’engager directement. Après la colère ou l’indifférence vient le temps de réagir, de refuser les manipulations politiques… Le désarroi est bien réel et notre responsabilité de communistes est pleinement engagée : ne pas être comme les autres ! Être nous-mêmes et VISIBLES ! Écouter et agir !

Avec la présence militante de : Aminata, Monique, Marie-Pierre, Claude, Ivan… sur de longues plages horaires

Pour le comité exécutif, également présent-e-s, assidu-e-s et passionné-e-s : Saïda, Anne-Marie, Najat, Bruno, Maurice, Huguette

Publié dans Actualité locale | Marqué avec | Commentaires fermés sur Dimanche à Jaurès

Des Terres pas d Hypers !

IMG_c.m_06-2016Conseil Municipal du 29 juin 2016 Quelques notes

Les Béner (en opposition constructive) sont dans la salle avec banderoles…

Compte administratif : 2015 a été dure, on aborde 2016, 2017 dans une bonne santé financière… » ( !) Plus question d’avoir des exigences auprès de l’Etat. Le temps des vœux, c’est fini. Les élus se sont accommodés de la  réduction des moyens pour les services publics et aux oubliettes le financement d’une cité de la musique !

A droite, A.Pigeau s’en prend à la langue de bois de la majorité pour mieux l’utiliser puisqu’il pointe que : «  vous avez fait des efforts (d’économies) …et compensé la diminution des dotations par les augmentations d’impôts… ». Un de ses collègues mettra en cause le temps de travail des agents et propose 3 h de plus !

B.Breux constate les « efforts qui sont faits »  « Nous ne sous en sommes pas spécialement réjouis …car on arrive à des situations tendues… » Sans doute, mais ça veut dire quoi : « situations tendues » ? Sur quels secteurs, dans quels services précisément ? L’an dernier, il disait : «On va dans le mur ! ». Il dénonce le CICE, ce crédit d’impôts qui ne crée pas d’emplois, et au contraire…

J.Gouffé enchaîne sur la bonne situation financière, il prévient : « Il y aura des limites… »

On aimerait savoir lesquelles et quand ! Lui aussi dit que « ce n’est pas de gaieté de cœur » (heureusement !) ces restrictions…Il note des progrès dans la maîtrise de l’énergie…

C.Counil éprouve de plus grands moments de satisfaction : « on a de l’autofinancement, c’’est positif, confortable. Pour preuve :  « les parents d’élèves satisfaits de la pause méridienne » et  puis, naïvement ( ?)  il énonce : « Les habitants demandent plus de services… ! » Mince, alors, jamais contents, les habitants ? Au passage on apprend que la Politique de la ville passe à la Métropole, et aussi l’Ecole des Beaux-arts… Cependant, il a pris soin d’indiquer que : « on a gardé les régies de services publics.. ;; » D’autres villes sous-traitent à des privés… Effectivement, soyons vigilants …

Les débats continuent et on se dit combien les astuces de vocabulaire… noient le poisson !

« Evolution des effectifs » = 70 à 80 emplois vacants…  pas remplacés.

« Tensions »  = difficultés de fonctionnement pour de nombreux services

« Sauvegarder le périmètre du service public » dit le maire, Faut-il comprendre que c’est l’enclos qui compte et pas la qualité des prestations ?

Ouf, on arrive à Béner, le débat doit porter sur  du respect de la loi sur l’eau, il s’agit de conformité et surtout pas de débattre du projet prévient le Maire ! Il ne sera pas entendu ! Continuer la lecture

Publié dans Actualité locale | Marqué avec | Commentaires fermés sur Des Terres pas d Hypers !

Monsieur LE FOLL et sa conception de l’écoute de sa gauche …

Dans le cadre de l’entre deux tours de l’élection départementale sur le canton 7, Monsieur LE FOLL a appelé à voter pour les candidats PS et ainsi de soutenir une gauche qui est à l’écoute par opposition aux candidats du binôme Front de Gauche –Vert qu’il qualifiait de gauche « radicale ».

Oui mais de qui Monsieur LE FOLL est-il à l’écoute ?

– du MEDEF, la©Thomas Padilla/MAXPPP -   14/12/2015 ; Paris FRANCE ; CONFERENCE DE PRESSE DU MINISTRE DE L' AGRICULTURE, STEPHANE LE FOLL AFIN DE FAIRE UN POINT DE SITUATION SUR LES CAS DE GRIPPE AVIAIRE RECENSES DANS LE SUD OUEST ET LA REMISE DU RAPPORT DE L' ANSES. (MaxPPP TagID: maxnewsworldthree908912.jpg) [Photo via MaxPPP] loi EL KHOMRY nous le rappelle, pas seulement comme nous en informe le Canard enchaîné dans son édition de début juin.

En effet le bouclier fiscal, pas plus que les autres joyeusetés du mandat SARKOZY, n’est mort avec l’arrivée de François HOLLANDE à l’Elysée. Le Canard publie une liste de 50 contribuables parmi les plus fortunés de France et leur montant d’imposition avant et après plafonnement. La démonstration, preuve en mains, d’une injustice fiscale flagrante : sur les 219 millions dus, « seuls 21 millions seront finalement payés » soit 90,96 % d’abattement !

Le constat dressé par l’hebdomadaire est édifiant, car non seulement ces très riches (pas un n’affiche moins de 1,4 million d’euros d’ISF avant plafonnement) ne paient que peu d’impôts au final, mais certains affichent même « zéro » dans la colonne « après plafonnement »… C’est le cas par exemple – le plus emblématique – de Liliane BETTENCOURT. La milliardaire affiche un montant dû de l’ISF avant plafonnement de 61,312 millions d’euros. Mais comme le montant du plafonnement avoisine les 61,452 millions… Cherchez l’erreur.

Ainsi le gouvernement, dont Monsieur LE FOLL est le porte parole, est en partie responsable de cette glissade ultra conservatrice et libérale. Car plus la « gauche » est à droite, plus la droite est à droite, mais cela ne signifie pas que la droite de la gauche est à gauche. C’est toute l’usurpation que tente d’opérer Monsieur LE FOLL avec son mouvement Ohé la gauche ou en voulant établir un « bilan de gauche » de l’exécutif.

Heureusement les électeurs qui se sont déplacés, trop peu nombreux, ont dans leur majorité été à l’écoute de la gauche qui travaille à une alternative sociale et écologique.

Publié dans Actualité nationale, En bref | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Monsieur LE FOLL et sa conception de l’écoute de sa gauche …

NDDL : POUR NOUS C’EST NON !!!

affiche pcf44 DSC02915Pour eux, c’est oui à Vinci !

et ils se servent et logo PCF et du Logo Front de gauche pour cela…

Les panneaux d’affichage à Nantes, avant le vote de ce dimanche.

Pour nous c’est NON ! sauf qu’on n’a pas le droit de vote, simplement celui de contribuer à la future addition pour Vinci !

En plus du MMArena …

Publié dans Actualité nationale, En bref | Marqué avec , | Commentaires fermés sur NDDL : POUR NOUS C’EST NON !!!