Emplois Aidés : Un désastre assumé par le pouvoir et des forces à construire pour s’y opposer !

Une très forte émotion secoue les associations, les collectivités et celles et ceux qui occupaient ces emplois.

Un vœu présenté par le maire du Mans au conseil municipal voté par la majorité municipale « demande au gouvernement de reconsidérer sa décision de réduire les crédits de l’État, de baisser le nombre de contrats aidés … » Dont acte. Sans oublier que le Maire a largement soutenu Macron pendant sa campagne et depuis en affichant son soutien aux ordonnances démantelant le Code du travail !

Nous considérons que les Emplois aidés, font cruellement défaut parce qu’en réalité ils suppléent à de vrais emplois qualifiés, nous exigeons donc, qu’ils soient reconnus comme tels et non seulement préservés mais requalifiés.

Cela va dans le sens de la rencontre et les échanges que nous avons eus avec Pierre Dharréville député PCF et FdeG – qui a beaucoup insisté sur cette exigence de défendre de vrais emplois.

Lors de ce conseil municipal est venue la question de l’insertion des jeunes dans l’emploi, et cette vision rétrograde et défaitiste que le Maire a ainsi exprimé : « tout le monde n’est pas intégrable ». Les jeunes – entre autres, sans formation, empêchés d’accéder à des études supérieures apprécieront ! Ce qui est regrettable c’est qu’aucun élu de la majorité ne soit intervenu pour défendre l’accès à une formation vers l’emploi pour toutes et tous !

Aujourd’hui comme une réponse directe, des appels de la jeunesse contre les Ordonnances Macron circulent sur des réseaux sociaux, des solidarités prennent corps pour que la politique sorte du cercle de ceux qui font des lois aussi destructrices pour l’avenir de la jeunesse, pour les salariés dans tous les secteurs d’activités.

Les manifestations récentes montrent que rien n’est achevé, que des actions nouvelles au cœur des secteurs de la société les plus méprisés par ce pouvoir arrogant- pouvoir des riches, pour les riches – peuvent contribuer à développer une vigoureuse protestation et ainsi que très vite ce pouvoir des riches pour les riches soit amené à reculer et très vite !

Section PCF du Mans

Ce contenu a été publié dans Actualité locale, En bref, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.