Vidéosurveillance : une efficacité pour le moins discutable

Le 2 mai dernier les médias locaux nous apprenaient que dans la nuit une personne avait été blessée au Mans par un tir au fusil à pompe. Et cette agression n’a pas eu lieu dans un coin désert et reculé mais en plein centre ville, rue du Docteur Leroy, autrement dit dans un secteur placé sous vidéosurveillance.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation se produit ; pas plus tard qu’en février dernier un homme avait été roué de coups sous les caméras de la place de la République.

L’inefficacité de ce type de dispositif se confirme donc. Elle est même double car les caméras n’ont pas l’effet dissuasif vanté en son temps par les promoteurs du projet et elles ne permettent pas non plus d’élucider plus rapidement les affaires. C’est l’argument de secours des partisans de la vidéosurveillance mais force est de constater qu’ à cette heure l’auteur de l’agression du 1er mai court toujours.

Compte tenu des coûts élevés d’installation et de maintenance et compte tenu des échecs répétés, il est de plus en plus manifeste que la vidéosurveillance représente un gaspillage de l’argent public. En définitive le seul impact est négatif : il consiste en une violation des droits fondamentaux de la personne tel que celui du respect de la vie privée.

Mais tout cela n’est pas franchement une surprise. La section du Mans du PCF, l’avait annoncé à l’automne 2012, juste avant le vote du conseil municipal qui, sans les voix des élus communistes, avait donné le feu vert à la mise en place du dispositif. En outre ces critiques ont également été rappelées par la liste Front de Gauche « Le Mans Renouveau Citoyen » emmenée par Ariane Henry lors de la campagne des municipales. Cette candidate a d’ailleurs été la seule a se prononcer en faveur d’un démontage des caméras et d’un renforcement de la présence humaine sur le terrain.

Le Comité exécutif de la section du Mans du PCF.

Ce contenu a été publié dans Actualité locale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.