ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES – 22 ET 29 MARS 2015

La Sarthe citoyenne, écologique, solidaire
Canton 15 Le Mans 6 (Quartiers Sud – Arnage)
Les candidats anti-austérité !

 Pas de progrès dans notre département sans s’attaquer au libéralisme !

fdg_canton6

“Faire entendre la voix de toutes celles et de tous ceux à qui la parole n’est jamais donnée”. Le chômage, la précarité s’accroissent touchant les grandes cités populaires,
les secteurs pavillonnaires. Les familles, la jeunesse, les retraités, nous sommes tous touchés.
Réductions de services, publics, Emploi, école, logement.
Les candidat-es du Front de Gauche, appellent à battre la politique d’austérité :
Comme en Grèce, comme en Espagne nous sommes capables d’imposer une autre voie, nous ne sommes pas dans une impasse. Refusons l’abstention ou le vote FN. Prenons la parole par un vote de rupture et d’espoir“.

Ouvrir tous les chantiers urgents pour le pays et pour l’emploi : mettre au pas la finance, partager les richesses, engager la transition écologique, partager des pouvoirs dans la cité comme dans l’entreprise… Voilà les mesures d’urgence que nous devons imposer !

A l’opposé, le gouvernement, se soumet aux exigences du Medef et des puissants :
– casse des droits des travailleurs (loi Macron), – coupes massives dans les crédits aux départements et communes, Mais des exonérations fiscales exorbitantes pour
les riches ! Les responsables socialistes sarthois, les quatre députés et le sénateur PS approuvent à Paris et appliquent dans la Sarthe sans rien dire ! comme la droite…

Quel insupportable gâchis !
Relevons ensemble le défi,
construisons l’espoir !

Les candidats :

   arianeAriane Henry
44 ans, professeur de
sciences économiques
et sociales

 domiDominique Piron
58 ans, syndicaliste
départemental

 lydieLydie Saillour
62 ans, retraité du
commerce

 manuEmmanuel Brasseur
36 ans, assistant
ingénieur au CNRS

L’espoir renaît :

Oui, il y a urgence à dire stop à ces politiques austéritaires. Il n’est pas possible que dans notre pays soient distribués 7 milliards de crédit impôt compétitivité (CICE) en 2014 – sans aucun résultat sur le chômage qui continue sa progression. Dans le même temps, les dotations de l’État aux collectivités soient réduites drastiquement : 28 milliards en moins d’ici 2017, des centaines de millions d’euros en moins pour notre département et ses communes…

Citoyen-nes et élu-es : ensemble

Nous voulons une démocratie de proximité relancée, des coopérations intercommunales fondées sur des projets élaborés avec les citoyens. Nous pouvons mettre en échec le regroupement obligatoire des communes dans de gigantesques territoires en compétition
Pour donner un nouvel élan progressiste aux politiques menées dans notre département : en matière de transports, de culture, de santé, d’éducation, de logement, d’emploi, de ré industrialisations et de transition écologique… Rompre avec le dogme de la réduction de la dépense publique. Et au contraire partir des besoins, faire preuve d’inventivité et de volonté pour un changement qui lie développement, social, humain et écologique. Rassembler à gauche contre les politiques d’austérité: les élections de mars prochain
peuvent être une occasion décisive pour donner de la force et des élu-e-s à un tel rassemblement à gauche.
Nous agissons pour le rassemblement des forces de gauche, avec le Front de gauche, les forces, les citoyennes et citoyens qui s’opposent sans ambiguïté à la politique libérale du
gouvernement. Nous voulons unir autour d’un projet progressiste départemental.

Ce contenu a été publié dans Actualité locale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.