RELAXE POUR LES “GOODYEAR” Rassemblement jeudi 4 février 17H00 devant le palais de justice au Mans

imagesNON A LA RÉPRESSION SYNDICALE,
POUR LE RESPECT DES LIBERTÉS DÉMOCRATIQUES,
APPORTONS NOTRE SOUTIEN AUX «GOODYEAR »

JEUDI 4 FÉVRIER,
RASSEMBLEMENT À 17H00
DEVANT LE PALAIS DE JUSTICE DU MANS.

Malgré le retrait de la plainte par la Direction de “Goodyear” le Procureur de la République
(représentant le gouvernement) a exigé de la prison ferme

Après les affaires des « cinq de Roanne », des « cinq d’EDF-GDF », de l’Inspectrice du travail d’Annecy, la garde à vue des salariés d’Air France et bien d’autres, après la mise en place et la prolongation de l’état d’urgence limitant le droit de manifester avant d’éventuelles modifications constitutionnelles limitant les libertés démocratiques, un
cran a été franchi. C’est la criminalisation de l’action syndicale, c’est la prison pour ceux qui se battent pour leur emploi, leur dignité, leur avenir et celui de leur famille.
Pendant ce temps Goodyear réalise des millions d’euros de profit et licencie 1200 salariés à Amiens.
Gouvernement et patronat espèrent intimider les salariés qui luttent avec leurs  organisations syndicales.

Non à la criminalisation de l’action syndicale !
Non à la condamnation des 8 employés de Goodyear !

Ce contenu a été publié dans En bref, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.